Enfin du changement!

Un grand pas en avant a été franchi par la France. Le mariage pour tous a enfin été adopté par l’hexagone, le pays des Lumières et des droits de l’homme a rejoint le club des pays qui ont légalisé le mariage homosexuel. Il était temps, ouf, la démocratie française a enfin écouté les appels de souffrance de ses enfants ! En effet, la communauté gay a longtemps été mis au ban de la société, humiliés par des intégristes religieux, déportés dans des camps durant les périodes sombres de l’histoire française, considérés comme immoraux par les homophobes en tout genre, les pires exactions et rumeurs ont été colportés sur ces individus qui n’ont pour seul erreur d’être attiré par des gens du même sexe.

Mais aujourd’hui l’opinion évolue, les mœurs aussi. On oubliera dans les années a venir les gesticulations des derniers extrémistes qui crient à l’indécence de la loi Taubira. Cela dit malgré l’avancée de cette loi qui met sur un pied d’égalité tout les enfants de la République, le combat n’est pas terminé. Il faut accompagner cette réforme sociétal, expliquer aux générations futures les bienfaits de cette loi, combattre les arguments de l’extrême droite et des réactionnaires. Et surtout il faut accompagner les heureux bénéficiaires de cette loi. C’est pour cela que le gouvernement dans un souci de continuité devrait mettre en place une structure qui protègerait et encouragerait les unions entre homosexuelles. Car il ne s’agit pas juste de créer une loi et de ne plus suivre le dossier, il est important de suivre le fond d’une réforme et d’en assurer la pérennité, voire d’être visionnaire. Il s’agit aussi d’anticiper les actes anti homos, hélas, qui vont se dérouler dans le futur suite a cette loi. Pourquoi ne pas penser à l’éventualité d’une pension pour les  nouveaux couples pour les accompagner dans cette nouvelle vie ? L’Etat pourrait mettre en place aussi des sanctions pénales pour les mairies ou édifices religieux qui refuseraient de célébrer un mariage homo. Un quota de mariage homo à célébrer chaque année pourrait être mis en place dans chaque ville selon la population totale et le dynamisme démographique de la région. Des priorités de logement pourrait être accordés a des couples homos selon les régions dans lequel ils souhaitent s’établir afin de favoriser la diversité et réduire l’écart d’uniformisation de la société.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s