Aider les minorités ethniques

Malgré les nombreuses avancées de la France en matière de progrès égalitaire ces dernières années le combat contre l’exclusion des minorités dans l’insertion professionnelle n’est toujours pas remporté. Les mesures pour aider les jeunes issus de l’immigration ne sont pas conséquentes et cela commence dès le début de la scolarité. Il est très important que tout les individus de la nation soient aux même niveaux et ce quelques soit leurs couleurs de peaux ou de classes sociales. Une majoration au niveau des notes scolaires devrait être attribué à chaque jeune issus de la diversité défini selon le cadre familial dans lequel il vit afin qu’il ne soit pas défavorisé par rapport aux autres enfants qui seraient plus avantagés que lui. Cette mesure serait applicable de l’école maternelle jusqu’à l’université dans l’idéal. Le redoublement est une mesure désuète et cela a été prouvé par de nombreux chercheurs, supprimer cette mesure qui handicape davantage les pépites de la nation serait un coup de boost indéniable. Etant donné que les écoles performantes sont souvent couteuses le gouvernement devrait aussi penser rendre gratuite la scolarité des jeunes de banlieues lors de leurs admissions au sein de ces établissement sélectifs, alléger les concours d’entrées avec un test de culture générale serait aussi une bonne avancée. Gratifier les meilleurs élèves avec la création d’une bourse du mérite pour les jeunes de la diversité serait très encourageant pour récompenser les élevés les plus méritants et c’est aussi une façon d’investir sur les forts potentiel qui peuplent les banlieues. Car du talent il y’en a dans les banlieues, et il faut savoir mettre en valeur ces jeunes qui vont prendre en main le pays demain. De par la diversité ethnique qui existe en banlieue la France a un fort avantage par rapport à des pays qui ne se sont pas ouvert a l’immigration. De nombreuses langues et dialectes sont parlés dans les cités c’est pour cela qu’il serait intéressant de favoriser la pratique de ces langues dans le milieu scolaire, et ainsi remplacer l’allemand et l’espagnol par des langues maternelles tel que l’arabe ou le wolof par exemple.

Pour lutter contre les discriminations l’idée d’un label métisse serait un merveilleux système pour promouvoir la diversité dans les entreprises. Ainsi les entreprises qui embaucheraient des jeunes issus de la diversité en priorité pour des postes d’encadrement pourraient obtenir un label reconnaissant cet effort. Le tout serait accompagner d’exemption fiscale et de subvention de la part de l’Etat.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s